angle-left Diplôme avec débouchés
  • Carrière

Diplôme avec débouchés

Le certificat d’intermédiaire est la première étape pour faire carrière dans l’assurance. Et après? La branche de l’assurance propose une grande variété de professions, et l’apprentissage tout au long de la vie permet d’ouvrir sans cesse de nouvelles portes. Même le passage d'un quotidien sur le terrain à une carrière académique n’a aujourd’hui plus rien d’exceptionnel. Celui qui jette un œil sur le paysage varié de la formation du secteur suisse de l’assurance peut découvrir des possibilités insoupçonnées…

Bienvenue dans la jungle
Pour moi, l’apprentissage tout au long de la vie correspond à une envie et non à une obligation. Pourtant, lorsque je cherchais récemment un nouveau cursus à suivre et que je me suis penchée sur les diverses solutions possibles, je me suis vite sentie perdue dans cette jungle de la formation continue. J’ai comparé un certain nombre de prestataires et leurs tarifs, assisté à diverses réunions d’information, demandé des clarifications par e-mail et passé plusieurs coups de téléphone avant d’identifier la voie à suivre. Ensuite, tout s’est enchaîné rapidement: je me suis inscrite en quelques clics et me suis lancée sans tarder dans ces nouvelles études. L’aperçu suivant du paysage de la formation dans l’assurance est là pour vous aider à trouver l’offre qui vous convient.

Tous les chemins sont possibles
Ce qui ressemble au premier abord à une carte de randonnée abstraite est en réalité un schéma des différentes formations et passerelles possibles pour intégrer notre secteur. Quelle que soit la destination choisie, le premier pas vous mène systématiquement à l’Association pour la formation professionnelle en assurance. À l’AFA, vous trouverez tout l’éventail des connaissances sectorielles et les offres de formation correspondantes sous un même toit.


 

Pour plus de perspectives, c’est par là!
Le deuxième pas, c’est l’obtention du brevet fédéral de l’assurance privée ou d’un diplôme fédéral équivalent, par exemple de conseiller financier, spécialiste en assurance-maladie ou en assurances sociales. Conditions préalables, pouvoir attester d'un diplôme du degré secondaire II (diplôme de fin d’apprentissage) et de bonnes connaissances de base dans l’assurance ainsi que d’une pratique professionnelle correspondante ou encore du diplôme de Young Insurance Professional AFA.
Une telle formation continue dure au moins 18 mois et vous permet ensuite d’intégrer une haute école si vous le souhaitez. La structure du cycle de formation épouse parfaitement la pratique sur le terrain et passe en revue les différents processus d’affaires. Les quatre modules obligatoires, les trois modules optionnels et le module de processus sont entièrement axés sur le secteur de l’assurance et transmettent des connaissances et des compétences qui répondent spécifiquement aux besoins de l’assurance. Les heureux diplômés ont toutes les raisons de se réjouir: leur avenir professionnel s’annonce plutôt bien.


 

Apprendre, récolter des points, avancer
Une fois le brevet fédéral de spécialiste en assurance en poche, vous disposez de bases solides pour vous lancer et pouvez alors choisir la voie qui vous convient le mieux. Si vous souhaitez diriger, par exemple, optez alors pour la déviation vers la formation en management proposée par l’Ecole supérieure d’assurance ESA. Grâce à tout ce que vous avez appris, vous décrocherez sans peine en 18 mois le titre prestigieux d’économiste d’assurance ES. Beaucoup d’autres routes parcourent le paysage de l’assurance, et nombre d’entre elles sont accréditées Cicero. En conséquence, ne ratez aucune occasion d’accumuler des crédits Cicero en chemin afin de pouvoir attester à tout moment de l’actualité de vos compétences en assurance.


 

À VOUS de jouer maintenant
Pour achever cette petite promenade à travers le paysage de la formation de l’assurance suisse, je tiens à souligner qu’on ne s’ennuie jamais dans cette branche et que le personnel qualifié y est très recherché! Les nouveaux cursus des divers CAS/DAS/MAS tiennent compte des défis actuels du marché et des mutations économiques à venir. N’attendez pas plus longtemps, discutez dès aujourd’hui avec votre supérieur afin de définir les prochaines étapes de votre carrière professionnelle. Je vous en dirai plus bientôt dans ce blog. En attendant, je vous souhaite beaucoup de plaisir à suivre des formations et que le succès soit au rendez-vous.
 

Autrice
Eveline Späni

Service Cicero: «La formation, c’est le premier pas vers l’épanouissement personnel, la satisfaction et le bonheur.»